Nicolas Marquet

 

 

 

 

 

 

Artiste plasticien

AGENDA:

-Avril 2014: Exposition individuelle à la Laiterie des Beaux Atrs. Vernissage le jeudi 3 avril, de 18h à 21h. Du 3 avril au 1 mai 2014

-Mars 2013, 27 et 28 mars: installation pour la performance de Lucie Folch (Hors-Lits Montpellier)

 

-Fevrier 2013: installation des "Marquet-Box" au Théâtres La Vista à Montpellier pour "La Grande Oblique" (Rhizome)

 

-Decembre 2012: installation pour la performance de Lucie Folch (festival FABRIQUE Beziers)

 

-Octobre 2012: performance avec Total-Local à "La Chapelle" Montpellier.

 

-Octobre- Décembre 2011: exposition individuelle (Béziers, atelier "Fleur de bitume")

-Octobre 2011: installation, performance pour "Hors-Lits 14"(Montpellier)

 

-Novembre 2010: salon d'art contemporain (Montpellier)

 

-Mai 2010: exposition individuelle, salle Pétrarque pour la LGP (Montpellier)

 

-Fevrier 2010: installation, performance au Baloard (Montpellier)pour le festival "Rien à Voir"

 

-Octobre 2009: exposition individuelle au Baloard "IN" (Montpellier)

 

-Novembre 2008: salon d'art contemporain (Montpellier).

 

Né en 1981

Vit et travaille à Montpellier (34000)

 

Etudie d'abord l'horticulture. Par la suite se forme à l'école des Beaux Arts de Montpellier, et passe une licence en Arts Plastiques à l'Universté Paul Valery de Montpellier.

 

 Je travaille avec les objets du quotidien, j'aime leur pouvoir d'appropriation, et d'identification. Rien n'est là par hasard, chaque objet renvoie à un vécu, à une histoire, ils utilisent des codes, des références... en les assemblant, les détournant, ou encore en les transformant, ils prennent des sens différents, renvoient à d'autres choses, d'autres directions et explorent des problématiques politiques, sociales, culturelles...

Mon travail interroge sur la place que chacun attribut à l'autre ou à soit même, traduit souvent un sentiment d'enfermement face au monde actuel. Carcan, moule, prison dorée...

 

Les rencontres avec d’autres artistes, pas seulement plasticiens mais aussi entre autres danseurs et musiciens, m’ont permis d’élargir mon travail avec des installations plastiques pour performances danse/audiovisuelles, notamment au sein des rencontres « Hors-Lits » proposées par Leonardo Montecchia (Cie de « La Mentira »).